Skip to content

Un écran végétal anti-déchet à Lachine

Écrit par :

Catherine Houbart
Directrice générale du GRAME

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Dans le cadre du programme Opérations nettoyage 360°, le GRAME s’est donné pour mission de bâtir un « écran végétal anti-déchet » de 1 000 végétaux, agissant comme barrière aux déchets présents sur les berges de Lachine. Autrement, ceux-ci peuvent aboutir dans le fleuve Saint-Laurent par le vent ou le ruissellement. Ce projet a pris racine en octobre dernier au parc Stoney Point, à Lachine.

De quoi est constitué cet écran végétal?

Nous avons sélectionné 17 espèces de végétaux différents, ce qui permet d’avoir un aménagement diversifié biologiquement. Aussi, ce sont toutes des plantes indigènes, c’est-à-dire qu’elles sont originaires du Québec. Par conséquent, elles sont adaptées au climat et donc robustes et capables de se développer sans trop d’entretien.

Une des deux zones de plantation est sujette à des inondations, étant près du fleuve et dans une dépression de relief. Les espèces qui y sont plantées sont adaptées à ce genre de conditions, et leur réseau racinaire pourrait constituer un filet prévenant éventuellement l’érosion des berges.

Aussi, rassurez-vous : le choix de plantes de petite hauteur à maturité nous permettra de continuer de voir le beau fleuve à partir du parc.

Cet automne, 823 plants ont été mis en terre. La plantation du reste est prévue au printemps de manière à densifier l’écran là où il sera plus clairsemé, afin de mieux capturer les déchets qui s’y retrouveront.

Nouvelle méthode d’entretien : légère et partagée

Une entente d’entretien partagé convenue entre le GRAME et l’Arrondissement de Lachine va permettre d’impliquer davantage la communauté dans le suivi de cet écran végétal. En effet, les citoyen.ne.s seront invité.e.s à participer à des séances de collecte des déchets pris dans l’écran végétal et de désherbage.

En outre, les cols bleus de l’Arrondissement recevront une petite formation afin de se familiariser avec ces nouvelles pratiques d’entretien.

Bilan du projet

En fin de compte, en plus de limiter l’apport de déchets dans le fleuve Saint-Laurent, l’écran végétal servira à :

  • Accroître la biodiversité du parc;
  • Sensibiliser aux notions de protection de berges dans un contexte de changements climatiques;
  • Sensibiliser à la gestion des matières résiduelles;
  • Générer des changements et proposer des évolutions dans les pratiques municipales et citoyennes sur le moyen et long terme.

Rien ne remplacera le déchet qui aura été éliminé correctement, mais attendant que tous changent leurs pratiques, cet écran pourra contribuer à la solution, et d’une si jolie façon, de surcroît!

Nos précieux collaborateurs

Nous tenons à remercier tout spécialement Les Ateliers Ublo pour leur aide à la planification du projet, Aiglon Indigo pour les végétaux indigènes fournis, le Centre de formation horticole de Laval pour les deux groupes d’étudiants qui sont venus nous aider à planter, ainsi que l’Arrondissement de Lachine pour le soutien tout au long de ce projet. Ce projet a été réalisé avec l’appui financier d’Environnement et Changement climatique Canada.

Autres ressources :

Articles similaires

Abonnez-vous à l’infolettre