Skip to content

La biodiversité au coeur du vivant 

Écrit par :

Maria Camila Gallego Betancur
Stagiaire en communication

Partager

L’environnement, c’est l’affaire de tout le monde – encore faut-il savoir de quoi on parle! Dans cette nouvelle série, le GRAME démystifie 10 notions environnementales dont nous entendons souvent parler dans les médias ou simplement dans notre vie de tous les jours. Dans ce premier article de la série, on se penche sur la biodiversité, son rôle et les actions que nous pouvons mettre en place au quotidien pour la protéger. Avec le rythme effréné de nos vies modernes, il est facile d’oublier que la biodiversité est au cœur du bon fonctionnement de notre planète. Toutefois, selon le World Wildlife Fund (WWF), la biodiversité est si menacée que l’on parle désormais d’une possible sixième extinction de masse, qui inclura une grande partie de la population humaine.

Comprendre la biodiversité

La biodiversité est intimement liée à la vie sur la terre. Elle englobe à la fois les plantes, les animaux, les insectes et les micro-organismes, mais aussi les liens qui les unissent – leur interdépendance. Ainsi, chaque élément a son rôle à jouer pour assurer le maintien d’un équilibre qui nous permet de vivre au quotidien, sans même que nous nous en rendions compte.

D’où vient le terme biodiversité?

Le terme « biodiversity » a été utilisé aux États-Unis pour la première fois en 1985 en prévision d’un colloque. À la suite de cet événement, le terme s’est répandu et entre officiellement dans l’histoire lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1998, durant lequel est adopté un traité international appelé Convention sur la diversité biologique.

 

Synonyme de diversité biologique, la biodiversité est maximisée lorsqu’une diversité de gènes, d’espèces, de processus écologiques et d’écosystèmes peuvent cohabiter. On la retrouve dans les milieux terrestres, aquatiques et marins, mais également dans les sols en dessous de nos pieds. (WWF, 2020, p.20)

Toutefois, les activités humaines posent des menaces aux différents éléments de la biodiversité, causant notamment une hausse des températures, la perte des habitats naturels, l’augmentation de multiples pollutions (air, sol et eau) et la hausse de l’acidité dans les océans. Évidemment, ces impacts affectent les diverses formes de vie sur la planète, notamment la population humaine.

« Quand on pense à la biodiversité, on s’imagine souvent des grands espaces forestiers reculés, mais la biodiversité est aussi présente et essentielle en ville! Chaque plante, arbre, insecte et animal contribue à notre biodiversité urbaine, et donc à la résilience de nos villes face aux changements climatiques grâce aux services écosystémiques qu’elle nous offre. » - Anaïs Poitras, chargée de projets en verdissement au GRAME

Anaïs Poitras, chargée de projets en verdissement au GRAME

Mais qu’est-ce qu’un service écosystémique?

Un rôle vital pour l'humanité

La biodiversité offre des bénéfices essentiels aux humains que l’on nomme services écosystémiques. Il y a notamment l’alimentation, puisque la biodiversité permet d’assurer la sécurité alimentaire en fournissant les conditions adéquates à la production de nourriture.

De plus, la biodiversité régule la qualité de l’eau et de l’air, et fournit des ressources qui sont utilisées pour une multitude d’activités humaines. Par exemple, les végétaux sur les berges des ruisseaux permettent de filtrer l’eau et réduire la pollution susceptible de nuire aux espèces aquatiques.

Les services écosystémiques montrent les différents rôles essentiels que la biodiversité joue dans nos vies
Source : WWF

Comment mieux protéger la biodiversité

La biodiversité est plus que jamais menacée par les activités humaines, nous sommes donc à un point tournant pour intégrer des habitudes de vie qui permettront d’atténuer ces impacts. Voici des actions à poser pour mieux protéger la biodiversité.

1. Jardiner est un excellent moyen d’adopter un mode de vie plus respectueux de la biodiversité. Non seulement vous apprendrez à mieux connaître différentes espèces végétales, mais vous contribuerez directement à la création de milieux naturels en ville. Prenez soin de diversifier vos semis et de prioriser les espèces indigènes, par exemple en participant à des bibliothèques de semences. Il est également judicieux de planter davantage d’espèces mellifères et de laisser pousser sur votre terrain les pissenlits pour favoriser la pollinisation.

Vous n’avez pas l’espace ou les connaissances nécessaires pour entretenir un jardin? Informez-vous sur les jardins communautaires près de chez vous ou contactez votre Éco-quartier pour plus d’idées!

2. Éviter d’utiliser des produits chimiques dans son quotidien est un geste important pour protéger la biodiversité, puisque ces produits perturbent l’équilibre naturel. Saviez-vous que les shampooings, savons, détergents et autres produits de nettoyage ou de soins corporels ont un impact après leur utilisation puisqu’ils contaminent les eaux usées qui seront rejetées dans les cours d’eau? Opter pour des produits naturels ou fabriquer ses propres produits sont de belles alternatives à essayer!

3. Privilégier les aliments cultivés sans pesticides permet d’éviter de contribuer aux effets néfastes de ceux-ci sur la biodiversité, notamment les invertébrés. Réduire la consommation d’aliments provenant de la pêche ou de l’élevage industriel est aussi une manière de favoriser le maintien de la biodiversité. Ces industries causent beaucoup de dommages aux milieux naturels, notamment au niveau de leur effet sur les changements climatiques et la déforestation. Pour en apprendre davantage, nous vous suggérons 3 documentaires à découvrir sur les enjeux du végétarisme.

Les effets de l’agriculture sur la biodiversité 

Les pratiques humaines en matière d’alimentation présentent un risque particulier pour la biodiversité, principalement en raison de l’agriculture industrielle. Selon le rapport Planète vivante du WWF, les facteurs liés à la production alimentaire sont à l’origine de 70 % de la perte de biodiversité terrestre et à 50 % de la perte de biodiversité d’eau douce. Des éléments qui nuisent grandement aux espèces sont l’utilisation de pesticides (agriculture non biologique) et l’élevage de bétail, qui cause des enjeux de déforestation massive.

Enfin, une des actions les plus importantes est de réfléchir à l’impact que nos différents choix au quotidien ont sur la biodiversité. Que ce soit dans l’achat de vêtements, l’utilisation d’appareils électroniques ou la réalisation d’activités, là où l’humain intervient, la biodiversité risque à différents niveaux d’être perturbée.

La perte de biodiversité est l’une des causes des changements climatiques, et les changements climatiques accélèrent la perte de biodiversité. En travaillant ensemble pour conserver les milieux naturels et les écosystèmes, tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre (GES) à travers d’autres gestes qui seront mentionnés dans le prochain article de cette série sur les changements climatiques, nous pouvons ralentir cet effet de boule de neige.

Articles similaires

Abonnez-vous à l’infolettre