Skip to content

Qu’est-ce que le Comité transport de Lachine?

Écrit par :

Billal Tabaichount
Coordonnateur du pôle influence

Andréas Louis

Analyste en environnement au GRAME 2021-2022

Partager

Le Comité transport de Lachine est né du Comité scolarisation de Lachine en janvier 2007. La question du transport ressortait alors comme étant un frein à l’insertion socioprofessionnelle. Le Comité de travail sur le transport collectif de Lachine visait alors à réduire l’impact des contraintes sur l’intégration socioprofessionnelle des citoyen.ne.s. Aujourd’hui, le comité transport de Lachine se rencontre environ 4 fois par année afin de coordonner les initiatives locales visant une amélioration de l’accessibilité, de la sécurité et de la convivialité des transports dans l’Arrondissement; tout cela en privilégiant les transports en commun et actifs.

Qui participe au Comité transport de Lachine?

Un important volet du comité consiste également à faciliter la coopération avec les autres partenaires et comités à Lachine ou ailleurs, ainsi qu’avec les instances décisionnelles et gouvernementales (Ville de Montréal, Agence régionale de transport métropolitain, ministère des Transports du Québec, etc.).

Le Comité transport se compose d’acteurs issus de divers horizons :

  • Plusieurs organismes de la société civile à Lachine, dont la Table de concertation du milieu communautaire dans l’Arrondissement (e.g. Concert’Action Lachine);
  • Des élu.e.s et représentant.e.s de l’arrondissement (Mairesse de Lachine et attaché.e.s politiques);
  • Des élu.e.s et représentant.e.s à l’Assemblée nationale (Député provincial de la circonscription de Marquette et ses attachées politiques);
  • Des citoyen.ne.s de Lachine reconnus pour leur expertise dans le domaine du transport.

D’autres participant.e.s des joignent aux rencontres du comité en fonction des dossiers traités : commerçant.es de Lachine, entreprises dans le domaine du transport, organisations environnementales.

Quels sont les enjeux discutés par le Comité?

Les enjeux discutés touchent à l’ensemble du cadre de vie des Lachinois.es, allant du développement du transport actif et collectif dans l’arrondissement à l’amélioration de la mobilité des ainé.es.

Le Comité veut améliorer le transit vers le centre-ville de Montréal en valorisant l’importance d’une ligne de transport collectif structurante. De plus, il y a des démarches pour l’amélioration du réseau cyclable, la mise en place de nouvelles stations BIXI, l’enclavement de certains quartiers et bien plus. Le comité Transport a été au centre des plaidoyers en vue d’obtenir un lien de transport collectif structurant et électrifié entre Lachine et le centre-ville de Montréal. Ainsi, l’ARTM conduit depuis plusieurs mois afin de déterminer le mode de transport qui sera à privilégier. Sur ce point particulier, et en fonction des déplacements à couvrir et des emprises existantes, le comité privilégie le tramway.

Dans le cadre des travaux visant les échangeurs Turcot et Saint-Pierre, le Comité transport, appuyé de nombreux organismes partenaires, est au premier rang afin de défendre un désenclavement des quartiers environnants. Les échangeurs sont d’importants points de transit sur le réseau routier, mais ils représentent également d’importantes barrières physiques de par leur structure et du trafic de voitures et de camions qu’ils engendrent dans les quartiers environnants.

Pour le comité Transport, l’intégration des enjeux de transports en commun et actifs en amont des projets de reconstruction est prioritaire afin d’assurer une sécurité et une convivialité des déplacements pour tous les usagers de la route, ainsi qu’une plus grande accessibilité des services pour les résident.es. Enfin, les transports en commun et actifs demeurent les solutions prioritaires afin de désengorger des infrastructures qui, bien souvent, sont en surutilisation comparativement à leur capacité prévue. Cette situation se traduit par une série de conséquences néfastes pour les résident.es : pollution par l’air et le bruit, insécurité, accidents mortels, enclavement et inaccessibilité des services, etc. Le 15 juin 2022, en collaboration avec les membres du Comité transport, le ministère des Transports du Québec a organisé une séance d’information et de consultation portant sur les futurs travaux sur l’échangeur Saint-Pierre.

Les implications du Comité transport ont mené à de nombreux autres gains :

  • Triplement du nombre de stations de Bixi et de véhicules en autopartage à Lachine;
  • Déneigement de la piste cyclable du Canal jusqu’au Vieux-Port de Montréal;
  • Incorporation d’une vision de mobilité durable pour le futur écoquartier Lachine-Est.

Le comité demeure également partie prenante de divers dossiers animant actuellement les enjeux de transport dans l’arrondissement de Lachine tels que la refonte du réseau de la STM à Lachine ou la démarche en vue d’un nouveau plan de camionnage sur le territoire.

Vous avez une expertise en transport et vous voulez en faire bénéficier le Comité ? Écrivez-nous à info@grame.org

Articles similaires

Abonnez-vous à l’infolettre