Skip to content

Papillon Monarque et asclépiade

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Qui dit monarque, dit asclépiade!
Cette plante est essentielle au cycle de vie du grand papillon orange, puisqu’elle représente la source de nourriture des chenilles. Pour sauver l’animal, il faut semer la plante!

L'asclépiade, essentielle au papillon monarque

La belle asclépiade, considérée comme une espèce envahissante, a été longuement boudée par le monde horticole et agricole… Mais il a été établi que la survie du papillon monarque dépend grandement de sa présence sur nos territoires nordiques. En effet, elle constitue la seule source de nourriture des chenilles de ce grand voyageur en voie de disparition. Un nouveau regard s’impose sur cette plante!

Peu d’animaux s’intéressent à l’asclépiade car elle leur est toxique. Le Monarque sait déjouer les défenses de la plante et même en incorporer les toxines (cardénolides) pour devenir, lui-même, indigeste aux prédateurs potentiels. Plus il en consomme, plus il accumule cette toxicité.

La faune aviaire et les petits mammifères sont particulièrement affectés par ces toxines. Manger un monarque peut provoquer chez eux une accélération du rythme cardiaque, des vomissements ou des diarrhées. Une détresse physique qui encouragera d’autre choix alimentaires !

Depuis 2002, 90% des papillons monarques ont disparu.

Fondation David Suzuki

Plantons des graines

Votre Éco-quartier Lachine met à disposition, gratuitement, des sachets de semences. Venez vous servir! 

Pour aider ces papillons flamboyants à se multiplier, chacun.e de nous peut agir localement en plantant des graines d’asclépiade.

Voici quelques conseils pour réussir votre plantation.
Il faut savoir que la germination est environ de 80 % dans les conditions suivantes:

  • L’asclépiade peut s’établir dans tout type de sol mais préfère un sol bien drainé (qui évacue les excès d’eau).
  • La semence a besoin de subir au moins un mois froid et d’humidité pour bien germer.
  • L’asclépiade se plaît au soleil et peut réussir à la mi-ombre.
  • À maturité, elle peut mesurer de 1 à 1.5 mètre.

Plantation à l’automne: Directement dans le sol tant que celui ci n’est pas gelé et qu’il est donc possible de creuser un trou.
1 à 2 cm de profondeur. Espacer chaque graine de 20 à 30 cm.

Plantation au printemps : Mi-mars, démarrez la stratification des graines en les mettant dans un contenant, dans un papier essuie-tout humidifié (mais non détrempé). Placez le tout au frigo pendant 1,5 mois. Il s’agit d’imiter les conditions hivernales pour déclencher le réveil à la sortie du froid. Plantez les graines en mai, lorsque les risques de gel sont derrière vous.

Mission Monarque: Embarquez toute la famille!

Chaque été, au début du mois d’août, c’est le temps de la Mission Monarque!

Découvrez l’activité familiale en regardant cette courte vidéo.

Voici la présentation officielle de la mission:

 »Un programme de science participative visant à récolter des données sur la répartition et l’abondance du monarque et de l’asclépiade. Ces connaissances permettront d’identifier les habitats essentiels de reproduction du monarque et ainsi de mettre en place des mesures de conservation efficaces.

Le programme est une initiative conjointe de l’Insectarium de Montréal – Espace pour la vie et de l’Institut de recherche en biodiversité végétale qui s’inscrit dans un effort international de recherche et d’éducation ayant pour objectif la sauvegarde des populations migratoires de cette espèce menacée. »

4 étapes faciles:
✅ Trouvez de l’asclépiade
✅ Vérifiez la présence de monarques ou de chenilles
✅ Notez vos observations
✅ Rapportez vos données aux organisateurs.

Joignez-vous à des milliers de volontaires au Canada, au Mexique et aux États-Unis!

Fidèle à son habitude, cette année encore (2020), l’Éco-quartier Lachine vous a invité à mieux connaître ce beau papillon et à participer à sa sauvegarde. 🙂

✅ Le 25 juillet: Rendez-vous au jardin collectif du toit vert du Regroupement de Lachine (accès via l’escalier sur la 7ième avenue).
✅ Le 1er août: Rendez-vous au parc Fort-Rolland (Boul. St-Joseph et 34e avenue, près du phare)
✅ Le 4 août: Rendez-vous au Jardin collectif du Triangle fleuri (rue Ouellette, coin Léo-Pétrin à St-Pierre)

Après un atelier d’introduction de 30 – 40 minutes, les participants ont cherché un coin de nature à proximité pour une quête d’environ une heure (ou plus, selon le plaisir).

Tout l’été, posez vos questions à nos patrouilles vertes!

Sources et ressources

Articles similaires

Abonnez-vous à l’infolettre